Rechercher
  • ERCPBE Group

Ne faites pas dans le mauvais goût en utilisant la manipulation dans les contenus publicitaires

Pensez-vous qu'il est autorisé de faire la Publicité de tout? Pensez-vous qu'il est autorisé de véhiculer des informations mensongères? Ou encore d'utiliser la manipulation, ou le chantage, dans des contenus médiatiques pour obtenir une extorsion de consentement pour la réalisation d'un acte d'achat, ou une adhésion à une pensée idéologique?


Et bien en fait non: les pratiques mensongères et / ou manipulatrices, le chantage poussant à une extorsion de consentement, sont sévèrement punis par la Loi Française.

Même si nous ne le constatons pas toujours dans notre récente Actualité: cela ne devrait pas tarder, nous sommes à l'Ecole de la Patiente quant à l'application des principes d'Intégrité de notre Justice Française qui bat de l'aile en ce moment.


Selon le code pénal articles 312-10 à 312-12, le chantage est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. Lorsque l'auteur du chantage a mis sa menace à exécution, la peine est portée à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 euros d'amende. La tentative des délits prévus par la présente section est punie des mêmes peines.


Selon le code de la consommation article L121-1 est interdite toute publicité comportant, sous quelque forme que ce soit, des allégations, indications ou présentations fausses ou de nature à induire en erreur, lorsque celles-ci portent sur un ou plusieurs des éléments ci-après ; existence, nature, composition, qualités substantielles, teneur en principes utiles, espèce, origine, quantité, mode et date de fabrication, propriétés, prix et conditions de vente de biens ou services qui font l'objet de la publicité, conditions de leur utilisation, résultats qui peuvent être attendus de leur utilisation, motifs ou procédés de la vente ou de la prestation de services, portée des engagements pris par l'annonceur, identité, qualités ou aptitudes du fabricant, des revendeurs, des promoteurs ou des prestataires.


La répétition permanente d'informations mensongères faisant peser une contrainte morale sur le Grand Public, des menaces, et du chantage pour consommer ou agir de manière orientée sous contraintes de perdre sa Liberté est un acte d'harcèlement moral car il dégrade les conditions des Personnes et a une atteinte sur leur Santé Mentale et Physique.


Cela nous invite donc à Méditer sur nos contenus publicitaires en ayant une Approche Intègre, Ethique, et Audacieuse pour fidéliser nos Clients sur des produits/services dont la Qualité mise en valeur par un Beau Message et de Belles Images suffisent à développer notre Chiffre d'Affaires.

Laura SR



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout